THÉÂTRE | „Les Gens de Séoul 1909-1919“ de Oriza Hirata

THÉÂTRE | „Les Gens de Séoul 1909-1919“ de Oriza Hirata

L’auteur et metteur en scène Oriza Hirata présente les deux premiers volets de son cycle Gens de Séoul.

Dans les deux pièces qu’il met en scène au Théâtre de Gennevilliers, Oriza Hirata suit l’existence des Shinozaki, une famille de colons japonais installés en Corée, au début du XXème siècle.

Les Gens de Séoul 1909

Gens de Séoul 1909 présente le quotidien d’une famille japonaise à Séoul le temps d’une après-midi de l’été 1909. C’est avec cette pièce qu’Oriza Hirata a posé les bases de sa dramaturgie consistant à laisser affleurer une réalité profonde – en l’occurrence l’arrogance du Japon colonial – à partir d’allusions discrètes et faussement anodines.

Les Gens de Séoul 1919

Cette pièce est le deuxième volet de la pentalogie consacrée par Oriza Hirata à une famille de colons japonais en Corée. On y retrouve les mêmes personnages que dans Gens de Séoul 1909, mais dix ans plus tard, le matin du 1er mars 1919, date de la naissance du mouvement pour l’indépendance de la Corée.

© Photo : Tsukasa Aoki | Texte : L’Apostrophe

L'Auteur.

Né à Tokyo en 1962, Oriza Hirata, après avoir fait le tour du monde à bicyclette lorsqu’il avait seize ans, écrivit une trentaine de pièces de théâtre. Auteur, metteur en scène, enseignant et théoricien, il est l’une des figures les plus influentes du monde théâtral japonais contemporain. En référence à Joyce qui révéla dans Gens de Dublin quelque chose de profond et d’essentiel sur la ville et ses habitants, il composa un ensemble de trois pièces constituant la trilogie Les gens de Séoul. Avec vingt et un comédiens, Oriza Hirata brosse le portrait d’une famille d’expatriés japonais à Séoul : en 1909 – un an avant l’annexion de la Corée par le Japon -, puis en 1919, année du soulèvement populaire coréen contre l’occupation japonaise.

Distribution.

Spectacles en japonais surtitré
durée : 1h50

Seinendan Theater Company
texte et mise en scène : Oriza Hirata 
traduction en français : Rose-Marie Makino-Fayolle 
avec : Kenji Yamauchi, Hiroko Matsuda, Hideki Nagai, Mizuho Tamura, Ruriko Temmyo, Kenichi Akiyama, Yukiko Kizaki, Kumi Hyodo, Yozo Shimada, Hiroshi Ota, Suhkye Shin, Reiko Tahara, Tadashi Otake, Madoka Murai, Masayuki Yamamoto, Yuri Ogino, Natsuko Hori, Tsuyoshi Kondo, Taichi Ishimatsu, Minami Inoue, Kanami Kikuchi 
scénographie : Itaru Sugiyama
Lumière : Shoko Mishima 
Costume : Aya Masakane 
Sous-titrage Aya Nishimoto 
Régisseur général : Aiko Harima, Takao Nakanishi
 Electricien : Hiroshi Isaka 
Production : Sachiko Sawaï-Nishio, Yuko Hayashi 
 © Tsukasa Aoki

En savoir plus.