PRIX | Prix des Droits de l’Homme Václav Havel 2016 : Nadia Murad

PRIX | Prix des Droits de l’Homme Václav Havel 2016 : Nadia Murad

Strasbourg, session de l’Assemblée Parlementaire du Conseil de l’Europe, le 10 octobre 2016.

Le 4ème Prix des Droits de l’Homme Václav Havel a été décerné à la jeune militante irakienne des droits de l’Homme, Nadia Murad.

Ce prix rend hommage à une action exceptionnelle de la société civile pour défendre les droits de l’homme. Une dotation de 60 000 € lui a été remis aujourd’hui, lors d’une cérémonie spéciale au Palais de l’Europe à Strasbourg, le jour de l’ouverture de la session plénière d’automne de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe (APCE).

En 2014, Nadia Murad a été enlevée en Irak par Daech (E.I) et emmenée de force à Mossoul, ville contrôlée par l’EI, avec des milliers d’autres femmes et d’enfants. Elle a ensuite été réduite à l’esclavage sexuel jusqu’à ce qu’elle réussisse à fuir le groupe jihadiste et à gagner l’Allemagne. Depuis, elle est devenue militante des droits de l’homme.

Elle a porté à l’attention de la communauté internationale le sort de la population yazidi, en particulier la réduction en esclavage sexuel et la traite des femmes et des enfants capturés par Daech. Sa candidature avait été présentée pour le prix Nobel de la paix 2016. En septembre 2016, elle a été nommée première ambassadrice de bonne volonté des Nations Unies pour la dignité des survivants de la traite des êtres humains.

© photo : COE | « Pedro Agramunt & Nadia Murad »